Manœuvres dans la transformation des aliments, des boissons et des produits connexes – CNP 9617

130

Nombre de personnes employées dans cette industrie

$26,496

Revenu médian des personnes employées dans cette profession

66%

Possibilité que la technologie ait un impact sur cette profession dans les 10 prochaines années

83.9%

Taux d’activité
Pourcentage du nombre de personne employée activement dans cette profession comparée au total des personnes dans cette profession pendant la période du
1er au 7 mai 2016

7.7%

Taux de chômage
Pourcentage des personnes qui cherchent un emploi comparé au total des personnes dans la profession pendant la semaine du
1er au 7 mai 2016

Scolarité

Des personnes employées dans cette profession

40,0% de la main-d’œuvre n’a pas de diplôme d’études secondaires

36,0% de la main-d’œuvre a un diplôme d’études secondaires

Âge de la main-d’œuvre

Dans cette profession

38,7% de la main-d’œuvre est âgée de 15 à 24 ans

25,8% de la main-d’œuvre est âgée de 55 à 64 ans

Secteurs où sont employés les membres de cette profession

66,7 % des manœuvres dans la transformation des aliments et des boissons travaillent dans le secteur de de la fabrication

8,3 % travaillent dans les secteurs suivants : agriculture, construction, commerce de gros et commerce de détail

Perspectives d’emploi

Les perspectives d’emploi dans notre région pour 2017-2019 sont acceptables.

La croissance de l’emploi mènera à l’ouverture de plusieurs nouveaux postes.

Un nombre moyen de postes seront disponibles en raison de départs à la retraite

Un nombre moyen de chômeurs ont une expérience récente au sein de cette profession.

Un roulement élevé du personnel pourrait ouvrir des possibilités d’emploi supplémentaires.

Taux de croissance projeté en Ontario : 4,1 % – 5 %

Renseignements supplémentaires

Que dois-je savoir d’autre?

    • Les perspectives d’emploi pour la région économique d’Ottawa seront acceptables pour les Manœuvres dans la transformation des aliments, des boissons et du tabac.
    • La demande pour les travailleurs peut varier de manière considérable selon le secteur d’activité particulier ou le type de biens qui sont manœuvrés.
    • De plus, les progrès technologiques dans la fabrication, ainsi qu’une plus grande automatisation des usines pourraient limiter la croissance des manœuvres. Toutefois, un dollar canadien plus faible pourrait entraîner une demande accrue de produits fabriqués au pays.
    • Ce groupe professionnel a tendance à avoir un taux de roulement élevé, ce qui pourrait créer certains débouchés pour les travailleurs potentiels. Il y a peu d’obstacles pour entrer sur le marché du travail et les compétences requises sont peu élevées. Par conséquent, beaucoup de personnes choisissent cette profession sur une base temporaire, pendant qu’ils cherchent une autre carrière.
    • Les tâches assignées aux manœuvres peuvent être physiquement astreignantes et peuvent nécessiter le travail en dehors des heures d’ouverture normales, ce qui peut entraîner certaines personnes à souhaiter un autre emploi. Les perspectives d’emploi seront meilleures pour les manœuvres qui ont déjà de l’expérience dans l’industrie manufacturière et connaissent les procédures de qualité comme les Bonnes pratiques de fabrication (BPF).
    • Visiter la page « Fabrication» pour de plus amples renseignements provenant d’employeurs œuvrant dans ce secteur dans la région de PR.

    *Le revenu médian est la valeur en dollars qui représente le milieu d’une répartition donc 50% des individus ont un revenu inférieur à ce montant et 50% des individus ont un revenu supérieurs à ce montant.