Le secteur Agricole, forestier, piscicole et de la chasse fournit des services aux individus, ménages ainsi qu’aux entreprises. Ce secteur comprend principalement les établissements dont l’activité principale est la culture agricole, l’élevage, la récolte du bois, la prise de poissons et d’autres animaux dans leur habitat naturel et l’offre de services connexes de soutien. On y retrouve les cultures agricoles, l’élevage et l’aquaculture, la foresterie et l’exploitation forestière, les agences de conservation, les pépinières et serres, les sociétés d’exploitation forestière et les parcs provinciaux.

 

Employer One est un sondage utilisé dans le cadre du développement de la main-d’œuvre qualifiée auprès des entreprises situées dans Prescott et Russell. Les résultats proviennent de 65 employeurs dans le secteur agricole, forestier, piscicole et de la chasse dans PR

 

FAITS SAILLANTS

65 employeurs dans le secteur agricole, forestier, piscicole et de la chasse ont répondu au sondage Employer One.

32,8% ont indiqué qu’ils prévoyaient embaucher au cours de l’année à venir.

Les employeurs se fient sur le bouche à oreille, les demandes non-sollicités et le recrutement dans les écoles pour embaucher.

Ces employeurs rapportent n’avoir aucune difficulté à trouver des candidats qualifiés

Les employeurs dans le secteur agricole, forestier, piscicole et de la chasse apprécient les qualités suivantes auprès de leurs salariés – l’éthique de travail, et la résolution de problème.

Les compétences techniques sont d’une grande importance pour ces employeurs.

 

Embauches prévues

  • Des 61 entreprises qui ont répondu, 20 (32,8%) prévoient embaucher au cours le l’année à venir.

 

Disponibilité de la main-d’œuvre

  • 85,6% des 59 entreprises qui ont répondu indiquent avoir embauché au cours de la dernière année, et d’entre-elles, seulement 5 (25%) des 20 entreprises qui ont répondu rapportent avoir de la difficulté à combler des postes. 81% des employeurs indiquent que la disponibilité de main-d’œuvre qualifiée dans la région est bonne ou excellente. Ceci semble indiquer une bonne disponibilité dans l’offre de la main-d’œuvre.

 

Embauches au cours de la dernière année

 

Embauches au cours de la dernière année selon les groupes professionnels Embauches prévues au cours de l’année à venir
Groupes professionnels Temps plein Temps partiel
Perm. Temp. Perm. Temp.
Ressources naturelles, agriculture et production connexe 6 0 3 103 121
Affaires, finance et administration 2 0 0 0 0
Vente et services 2 0 0 6 8
Gestion 1 0 0 0 0
Sciences naturelles et appliqués et domaines apparentés 0 0 0 0 0
Secteur de la santé 0 0 0 0 0
Enseignement, droit et services sociaux 0 0 0 0 0
Arts, culture et loisirs 0 0 0 0 0
Métiers, transport, machinerie et domaines apparentés 0 0 0 0 0
Fabrication et services d’utilité publique 0 0 0 0 2
Autre 0 0 0 0 5

 

Occupations en demande dans PR d’octobre 2013 à mai 2015 (# de postes)
Travailleur(euse) saisonnier 75 Adjoint à la recherche technologique 2
Ouvrier(ière) 54 Comptable 1
Représentant des ventes et du service 7 Adjoint(e) exécutif(ive) 1
Serveur(euse) sur la ferme 4 Gérant agricole 1
Concepteur de parterre 2 Mécanicien agricole 1
Émondeur 2 Viticulture contractuel 1

 

La disponibilité de travailleurs qualifiés dans la région   42 réponses  
Mauvaises Passable Bonne Excellente
0 0,0% 8 19,0% 32 76,2% 2 4,8%

 

Recrutement

  • Plus de 70% des employeurs se fient sur le bouche à oreille, les demandes non-sollicités et le recrutement dans les écoles afin de combler leurs postes.

 

Quelles méthodes sont utilisées lors de la recherche de nouveaux employés?
Méthode Nombre % Méthode Nombre %
Bouche à oreille 28 41.8% Affichage en-linge 2 3,0%
Demandes non sollicités 10 14.9% Affichage / annonce sur place 1 1,5%
Recrutement dans les écoles 9 13.4% Foire à l’emploi 1 1,5%
Autres 8 11.9% Services à l’emploi 0 0,0%
Site internet de la compagnie 5 7.5% Annonces dans les journaux 0 0,0%
Agence de placement temporaire ou de recrutement 3 4.5% 2 3,0%

 

Formation

  • 31 de 39 ou 79,5% des répondants assurent la formation professionnelle de leurs travailleurs.

 

Formation techniques requises (# de réponses multiples)
Manutention de l’équipement 15 Service à la clientèle 4
Connaissances des produits 12 Service et ventes 4
Connaissance des semences 11 Ouvrier 3
Formation équipement lourd et de ferme 7 Connaissance de l’industrie du vin 1
Santé et sécurité au travail 6 Compétences informatiques 1
Traite 5 Finance 1
Connaissances sur les animaux 4 Transpalette / chariot élévateur 1

 

Sources et obstacles à la formation d’employés existants

  • Plus de 70% des employeurs se fient sur la formation en milieu de travail pour le développement de la main-d’œuvre.

 

Source de la formation No. % Obstacles à la formation No. %
En milieu de travail 38 60,3% Connaissance des programmes d’aide à la formation 91 66,4%
Association industrielle / professionnelle 13 20,6% Perte de productivité durant les heures de formation 23 16,8%
Formateur privé 9 14,3% Coût 9 6,6%
Collège 2 3,2% Distance du déplacement vers l’établissement 6 4,4%
Offerte par le fournisseur 1 1,6% Connaissance des programmes de formation existants 4 2,9%
Université 0 0,0% Une formation pertinente n’est pas offerte localement 3 2,2%
À distance / en-ligne 0 0,0% Perte d’employés formés au profit d’autres entreprises 1 0,7%
Autre 0 0,0% Autre 0 0,0%

 

Compétences requises pour les employés existants et futures

 


Compétences
Employés existants Employés futures
Nombre % Nombre %
Éthique de travail, dévouement, fiabilité 24 48,0% 23 41,8%
Analytique/résolution de problème 12 24,0% 13 23,6%
Techniques 7 14,0% 4 7,3%
Volonté d’apprendre 7 14,0% 15 27,3%
Compétences informatiques 0 0,0% 0 0,0%
Créativité/entrepreneuriale 0 0,0% 0 0,0%
Service à la clientèle 0 0,0% 0 0,0%
Autre 0 0,0% 0 0,0%
Motivation personnelle/capacité de travailler avec peu ou sans supervision 0 0,0% 0 0,0%
Travail d’équipe/interpersonnel 0 0,0% 0 0,0%
Gestion du temps ou organisationnel 0 0,0% 0 0,0%
Communication (orale et écrite) 0 0,0% 0 0,0%