Directeurs/directrices des ressources humaines – CNP 0112

85

Nombre de personnes employées dans cette industrie

$83,771

Revenu médian des personnes employées dans cette profession

0.6%

Possibilité que la technologie ait un impact sur cette profession dans les 10 prochaines années

95.5%

Taux d’activité
Pourcentage du nombre de personne employée activement dans cette profession comparée au total des personnes dans cette profession pendant la période du
1er au 7 mai 2016

3.1%

Taux de chômage
Pourcentage des personnes qui cherchent un emploi comparé au total des personnes dans la profession pendant la semaine du
1er au 7 mai 2016

Scolarité

Des personnes employées dans cette profession

47,1 % de la main-d’œuvre a un diplôme ou certificat collégial

35,3 % de la main-d’œuvre a un diplôme ou grade universitaire

Âge de la main-d’œuvre

Dans cette profession

76,5 % de la main-d’œuvre est âgée de 45 à 64 ans

Secteurs où sont employés les membres de cette profession

24 % des directeur(trice)s des ressources humaines travaillent dans les secteurs de la fabrication et des soins de santé et assistance sociale.

Perspectives d’emploi

Les perspectives d’emploi dans notre région pour 2017-2019 sont acceptables.

Le déclin de l’emploi causera la perte de certains postes.

Plusieurs postes seront disponibles à cause de départs à la retraite.

Un nombre élevé de chômeurs ont une expérience récente au sein de cette profession.

Le bilinguisme peut être un atout.

Taux de croissance projeté en Ontario :  7.1 % – 8 %

Renseignements supplémentaires

Que dois-je savoir d’autre?

    • Les perspectives d’emploi seront acceptables pour les Directeurs/directrices des ressources humaines. Au cours des prochaines années, les directeurs/directrices des ressources humaines continueront de connaître une demande favorable en Ontario. Toutefois, ils pourraient devoir gérer des problèmes opérationnels plus complexes compte tenu du changement des rôles de leurs ministères. Les unités responsables des ressources humaines pourraient devoir acquérir une meilleure compréhension des problèmes et des défis de leur organisation, et adapter les stratégies des ressources humaines en fonction des nouveaux objectifs de l’entreprise. Parmi les principaux éléments à considérer pour la planification des ressources humaines, notons l’environnement de travail interculturel et intergénérationnel ainsi que la forte concurrence sur le marché, qui renforcent le besoin d’une main-d’œuvre réduite, mais plus talentueuse et productive.

     

    • De nombreux employeurs cherchent des dirigeants qui ont plus de cinq ans d’expérience, de préférence dans un rôle de gestion, et qui possèdent des connaissances particulières du secteur d’activité de l’entreprise. Les personnes qui possèdent une maîtrise dans le domaine des affaires et une spécialisation en gestion du personnel, et ceux qui possèdent un titre de conseiller/conseillère en RH agréé/agréée (CRHA) auront de meilleures perspectives d’emploi. L’Association des professionnels/professionnelles en ressources humaines octroie le titre de CRHA et autorégule la profession de gestion des ressources humaines en Ontario (Registered Human Resources Professionals Act [Loi sur les professionnels/professionnelles en ressources humaines agréés/agréées], 2013).

     

    • Il semble y avoir une offre suffisante de ces professionnels pour répondre à la demande actuelle, dont un nombre considérable de diplômés ayant terminé leurs études dans un domaine connexe. Ceux qui ont récemment reçu leur diplôme sans posséder de connaissances du secteur pourraient faire face à une forte concurrence de la part des généralistes en ressources humaines qui, eux, ont une expérience de travail.

     

    • Les directeurs/directrices des ressources humaines sont employés par tous les secteurs ; toutefois, le resserrement général de l’embauche dans le secteur public et la perte de plusieurs grandes entreprises de fabrication pourraient modérer les perspectives d’emploi puisque ces secteurs sont les principaux employeurs en Ontario.

     

    • Les progrès technologiques continueront d’influencer cette profession. Alors que la plupart des employeurs cherchent des personnes qui ont des connaissances sur les applications, comme le Système de gestion des ressources humaines, l’augmentation de l’utilisation de ces processus informatisés et d’autres logiciels a permis de faciliter l’impartition pour les employeurs. L’impartition des fonctions liées à la gestion des ressources humaines à des firmes de consultation en ressources humaines indépendantes mènera à la modération des perspectives d’emploi puisqu’elle génère un gain d’efficience.