Commis des services du personnel – CNP 1415

70

Nombre de personnes employées dans cette industrie

$50,426

Revenu médian des personnes employées dans cette profession

90%

Possibilité que la technologie ait un impact sur cette profession dans les 10 prochaines années

100%

Taux d’activité
Pourcentage du nombre de personne employée activement dans cette profession comparée au total des personnes dans cette profession pendant la période du
1er au 7 mai 2016

0%

Taux de chômage
Pourcentage des personnes qui cherchent un emploi comparé au total des personnes dans la profession pendant la semaine du
1er au 7 mai 2016

Scolarité

Des personnes employées dans cette profession

40,0 % de la main-d’œuvre a un diplôme ou grade universitaire

33,3 % de la main-d’œuvre a un diplôme d’études secondaires

Âge de la main-d’œuvre

Dans cette profession

35,7 % de la main-d’œuvre est âgée de 25 to 34

28,6 % de la main-d’œuvre est âgée de 45 to 54

Secteurs où sont employés les membres de cette profession

42,9 % des commis des services du personnel travaillent dans le secteur des administrations publiques

14,3 % travaillent dans les secteurs suivants : fabrication; finance et assurances; soins de santé et services personnels et de ménage

Perspectives d’emploi

Les perspectives d’emploi dans notre région pour 2017-2019 sont acceptables.

La croissance de l’emploi mènera à l’ouverture de plusieurs nouveaux postes.

Un nombre moyen de postes seront disponibles en raison de départs à la retraite.

Un nombre moyen de chômeurs ont une expérience récente au sein de cette profession.

Les personnes qui utilisent couramment les deux langues officielles et qui ont des connaissances de la législation et politiques applicables à la dotation de personnel auront probablement de meilleures perspectives d’emploi.

Taux de croissance projeté en Ontario : 3,1 % – 4 %

Renseignements supplémentaires

Que dois-je savoir d’autre?

  • Ces professionnels travaillent principalement pour le compte de divers ordres de gouvernement, tout particulièrement pour le gouvernement fédéral. Une grande part de ces travailleurs est également employée par l’industrie des soins de santé et de l’assistance sociale, en général dans les hôpitaux et les établissements de soins infirmiers et de soins pour bénéficiaires internes. Une plus petite proportion de commis des services du personnel travaille dans l’industrie de la fabrication.

    Au cours de la dernière décennie, l’emploi des commis des services du personnel a été relativement stable en Ontario. Cependant, le niveau de création d’emploi et le rôle des commis des services du personnel continueront d’être touchés par les changements généraux touchant les fonctions administratives, en particulier ceux découlant des progrès technologiques. Par exemple, l’utilisation répandue de processus informatisés et de logiciels a permis de faciliter, pour les employeurs, l’externalisation de fonctions à des firmes de consultation en ressources humaines indépendantes. De plus, les systèmes liés aux ressources humaines permettent désormais aux employés de gérer eux-mêmes les nombreuses activités qui étaient gérées auparavant par les commis des services du personnel. Par conséquent, certains postes pourraient exiger des commis d’effectuer d’autres fonctions administratives.

    Les perspectives d’emploi seront meilleures pour les personnes qui ont suivi des cours en administration ou en ressources humaines, et qui possèdent de solides compétences dans l’utilisation de Microsoft Office et d’autres applications informatiques. Cela comprend l’utilisation des réseaux et des outils liés aux médias sociaux dans le cadre des processus de recrutement. Les personnes à la recherche d’un emploi qui possèdent de l’expérience en relations de travail ou qui ont des connaissances de la Loi sur les normes d’emploi de l’Ontario pourraient avoir plus de facilité à se trouver un emploi. Cependant, certains employeurs exigent peu d’expérience, sinon aucune, ce qui pourrait augmenter la concurrence entre les chercheurs d’emploi vu le grand nombre de candidats.

    Plusieurs offres d’emploi seront des postes temporaires ou à contrat. Il y a aura de nombreux débouchés en raison du taux de roulement du personnel, puisque le profil d’âge est plus jeune et que les travailleurs changent d’emploi. Le titre de conseiller en ressources humaines agréé (CRHA) pourrait constituer un atout pour les personnes qui souhaitent avancer au sein de cette profession.