Machinistes et vérificateurs/vérificatrices d’usinage et d’outillage – CNP 7231

Nombre de personnes dans la région de PR occupent cette profession

85 personnes dans la région de PR travaillent comme Machinistes et vérificateurs/vérificatrices d’usinage et d’outillage.  Le taux de chômage est non-disponible.

 

Le nombre d’employeurs dans la région de PR

158 employeurs dans la région de PR œuvrent dans les secteurs de la fabrication.

72 ou 45,6% sont exploitées par le propriétaire et n’ont aucun employé à salaire.

5 entreprises ont de 100 à 199 salariés, tandis qu’une en a plus que 500.

 

Les caractéristiques d’âge pour la population active dans la région de PR

41,2% de la population active est âgée de 25 à 34 ans.

70,6% de la population active est âgée de 25 à 54 ans.

 

Le niveau de scolarité pour cette profession

26,7% de la population active détient un certificat ou diplôme d’apprenti ou d’une école de métiers.

60% de la population active détient un certificat ou diplôme d’un collège, d’un cégep ou d’un autre établissement d’enseignement non universitaire.

 

Le taux de rémunération pour cette profession*

Le revenu annuel médian pour cette profession est de 49 816,00$ par année.

 

Autres points saillants

  • Ce secteur d’activité est composé principalement de grandes entreprises. 11 entreprises ont plus de 50 salariés à leur emploi.
  • Les perspectives d’emploi pour la région économique d’Ottawa sont acceptables pour les Machinistes et vérificateurs/vérificatrices d’usinage et d’outillage (CNP #7231). La croissance dans ce secteur, qui a été relativement faible au cours de la dernière décennie en Ontario, s’est améliorée au cours des dernières années. Les perspectives d’emploi pour les machinistes et les vérificateurs d’usinage et d’outillage dépendent de la vigueur du secteur manufacturier, au sein duquel travaillent près de 85 % de ces ouvriers. De nouvelles possibilités d’emploi pourraient voir le jour à mesure que le secteur se redresse. Toutefois, des facteurs comme la concurrence étrangère accrue des producteurs à faible coût pourraient affaiblir le secteur manufacturier ontarien. La technologie joue un rôle important au sein de cette profession. L’efficacité accrue des machines et des procédés a permis d’accroître la productivité des travailleurs et, ainsi, de limiter le nombre de machinistes et de vérificateurs d’usinage et d’outillage nécessaires pour effectuer certaines tâches. On observe une meilleure stabilité d’emploi pour les machinistes d’entretien que pour les machinistes de production, puisque davantage de secteurs manufacturiers font appel à ces travailleurs et que la demande pour l’entretien et la réparation de la machinerie demeure constante.
  • Bien que la détention d’un certificat d’une école de métiers soit facultative en Ontario pour les machinistes et les vérificateurs d’usinage et d’outillage, elle est considérée comme un atout par bon nombre d’employeurs. Les machinistes et les vérificateurs d’usinage et d’outillage qui ont de l’expérience de machines à grande vitesse et de logiciels liés à la fabrication devraient bénéficier de meilleures possibilités d’emploi. Les travailleurs devront continuellement apprendre de nouvelles techniques et pratiques d’usinage pour demeurer à l’affût des technologies de l’industrie en vigueur.
  • Visiter la page « Fabrication » pour de plus amples renseignements provenant d’employeurs œuvrant dans ce secteur dans la région de PR.

*Le revenu médian est la valeur en dollars qui représente le milieu d’une répartition donc 50% des individus ont un revenu inférieur à ce montant et 50% des individus ont un revenu supérieurs à ce montant.

 

Références : Recensement  et Enquête nationale auprès des ménages 2011 et Structure des industries canadiennes 2014, Statistiques Canada